© Soroptimist International Union Française
 
Lettre d'information n° 26  

 

TOUTE L'ANNEE,

 

et le

 

8 MARS

 

JOURNEE INTERNATIONALE

de la

FEMME

 

 

« Afin d’être réellement porteur de changement, le programme de développement pour l’après-2015 doit établir des priorités en matière d’égalité des sexes et d’autonomisation des femmes. Le monde ne pourra jamais atteindre pleinement ses objectifs si la moitié des habitants de la planète ne sont pas en mesure de réaliser leur potentiel. »

M. Ban Ki-Moon, Secrétaire général des Nations Unies

 

Fêtée chaque 8 mars depuis 1975, la Journée internationale de la femme est l’occasion de dresser un bilan des progrès réalisés et de prendre conscience des défis qui restent à affronter. C’est également  le  moment idéal pour célébrer l’engagement, la détermination des  femmes à œuvrer pour leur pleine participation  au processus de résolution des problèmes les plus pressants de la société.

L’année 2015 marque une étape importante : il y a 20 ans, 189 pays signaient la Déclaration et le Programme de Beijing, feuille de route historique qui établit le programme d’action pour la réalisation des droits des femmes.

Cette Déclaration sera au centre de l’attention lors de la 59e session de la Commission sur la condition de la femme, du 9 au 20 mars, au siège des Nations Unies. Elle mesurera les acquis, les lacunes qui subsistent et les efforts qui demeurent à accomplir pour que l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes deviennent réalité pour toutes les femmes et les filles du monde.

C’est dans le cadre de cette campagne «  Beijing+20 » que le thème de la Journée internationale du 8 mars 2015 est l’appel vibrant lancé par ONU Femmes :

« Autonomisation des femmes - autonomisation de l’humanité : Imaginez ! »

 

 

L’origine de cette Journée remonte au début du XXe siècle. Elle s’ancre dans les luttes ouvrières et les différentes manifestations de femmes organisées aux Etats-Unis et en Europe. Ces dernières réclamaient le droit de vote, de meilleures conditions de travail et l'égalité entre hommes et femmes. Annoncée pour la première fois en 1910, lors d’une conférence internationale des femmes socialistes, à Copenhague, l’idée de cette journée fait son chemin mais il faut attendre la fin de la seconde guerre mondiale pour qu’elle devienne une véritable tradition et ce, dans le monde entier. Les Nations Unies la reconnaissent officiellement  en 1977 et la France en  1982.

La célébration de cette journée donne lieu à de nombreux rassemblements autour des efforts entrepris pour hisser les femmes au même niveau que les hommes dans la vie politique et économique. Enjeu déterminant en 2015 comme le déclare la directrice exécutive d’ONU Femmes : « Aucun pays n’a instauré l’égalité des sexes. Les femmes ont besoin d’un changement, l’humanité a besoin d’un changement. Nous pouvons y parvenir ensemble : femmes et filles, hommes et garçons, jeunes et  personnes âgées, riches et pauvres. Il est amplement prouvé aujourd'hui que l’égalité procure d’énormes avantages. Les économies se développent, la pauvreté est réduite, les conditions de santé s’améliorent et les communautés sont plus stables et plus résilientes face aux crises environnementales ou humanitaires."

 

 

QUE FAIT LE SOROPTIMIST FRANCE ?

 

Ayant fondé leur projet à long terme sur «  L’autonomisation de la femme par l’éducation et le leadership », les Soroptimist sont particulièrement sensibles au thème retenu cette année. Cette journée internationale, hautement symbolique, est l’occasion pour elles d’attester de leur forte présence sur le terrain. Le 8 mars, elles multiplient les initiatives et organisent, dans leurs villes, de nombreux événements : salons Talents de femmes, expositions, conférences, dictées, remises de bourses,…

Les projets conçus et financés localement se concrétisent grâce aux fonds levés lors des diverses manifestations. Cependant, si le 8 mars constitue une date-clé et un temps fort, c’est tout au long de l’année que les Soroptimist mettent en œuvre des projets pour soutenir les femmes et les filles dans leur démarche d’indépendance économique, leur formation et leur autonomie financière. Des projets concrets tels que le mentorat dans lequel les Soroptimist, femmes professionnelles engagées dans la société, utilisent leurs compétences et leur expertise pour accompagner d’autres femmes, les aider à progresser et contribuer ainsi à développer leur potentiel. Les Soroptimist interviennent dans les domaines de l’éducation, de l’alphabétisation, de la lutte contre l’illettrisme, de l’élimination des violences à l’égard des femmes et des filles, du développement durable et de la santé.

Tout en maintenant dans tous leurs projets une composante éducative  avec comme fil conducteur : « éduquer pour mieux décider » et conscientes que l’éducation est  le facteur indispensable pour que les femmes accèdent à l’égalité sous tous ses aspects, les Soroptimist sont agents de changement pour les générations futures.

 

 

Aujourd’hui au niveau du Soroptimist International Europe, ce sont :

25 millions d’euros levés, un million de femmes aidées sur les 2 années écoulées.

Des projets, des actions, des résultats grâce au Soroptimist International

« Une voix universelle pour les femmes

     Une voix pour une Education Durable »

Venez nous rejoindre pour faire LA différence : www.soroptimist.fr