© Soroptimist International Union Française
 
Lettre d’information n° 21  

L’Union Française Soroptimist, ONG de femmes implantée en France depuis 1924, a trouvé un partenaire de poids : le chef étoilé Anne-Sophie Pic. La représentante de l’excellence française  a participé le 10 septembre à une action dans le service pédiatrique du centre hospitalier de Valence.

 

Ce partenariat a été établi grâce au  club Soroptimist de Valence et Christine Dagain, présidente de l’Union française. Il a permis avec Anne-Sophie Pic de mettre le leadership  féminin au service des autres. Qui peut mieux incarner, en effet, la réussite et le leadership féminin qu’Anne-Sophie Pic, seule femme chef 3 étoiles au guide Michelin, représentante du savoir-faire français, chef d’entreprise et professionnelle reconnue dans un milieu parfois inégalitaire (22 femmes « étoilées » sur 1 000 chefs) ?

 

Le chef met la main à la pâte : des actions éducatives et conviviales, pour sensibiliser les plus jeunes au goût !

 

Une enquête de l’Association Santé Environnement France (ASEF) montre que nos enfants ne savent pas ce qu’ils mangent : ils ont du mal à faire la différence entre une courgette, un artichaut, une betterave ou encore un poireau ! Le jeune consommateur semble avoir perdu le lien entre le contenu de son assiette et son origine. Un enfant sur cinq ne reconnait pas un abricot …A force de manger des plats tout préparés qui cachent la réalité des produits, ils ont perdu le sens de ces produits.

L’enquête montre aussi qu’ils ne savent pas identifier les aliments dans une recette. Un quart d’entre eux ne savent pas que les frites sont faites avec des pommes de terre et les yaourts avec du lait. Peu d’entre eux savent de quoi sont composés les produits transformés qu’ils mangent au quotidien. Quant à la mayonnaise et au ketchup, ils sont 10 % à en rajouter systématiquement …

 

Face à ce constat, les différents clubs Soroptimist ont mené plusieurs actions cette année visant à transmettre le goût du savoir-faire alimentaire, et des produits bénéfiques pour la santé. Un ouvrage pour enfants, Soropina, a été tiré à plusieurs milliers d’exemplaires et distribué dans le milieu périscolaire ; il s’inscrit dans cette démarche de sensibilisation en proposant 3 recettes à réaliser par les plus jeunes… 3 recettes fournies par le chef Anne-Sophie Pic. La compote de pomme et fève Tonka, la panna cotta, fruits rouges et crumble et enfin, le biscuit de l'enfance, carré sablé et chocolat. Le livre a rencontré un franc succès !

Focus sur l’événement du 10 septembre : partager le goût avec des enfants malades

Et parce que l’apprentissage du goût est indissociable de celui de la convivialité et du partage, le Soroptimist et le chef Pic sont passés  à la vitesse supérieure avec un événement dans le service de pédiatrie du centre hospitalier de Valence. Un lieu qui accueille les enfants tous les jours pour y recevoir des soins médicaux, des examens, ou des interventions chirurgicales.

Mais aussi des enfants et des adolescents pour des problèmes somatiques et psychologiques. Lors de leur hospitalisation, enfants et adolescents peuvent parfois poursuivre leur scolarité auprès d’enseignants détachés par l’Education Nationale. Mais à défaut d’une rentrée traditionnelle, ils ont participé à un atelier exceptionnel animé par les équipes du chef Pic qui a présidé à la confection de ces recettes, le mercredi 10 septembre.

Pour Christine Dagain, « Anne-Sophie Pic prouve que s’engager pour les autres est possible, même lorsque l’on a de très nombreuses responsabilités ; c’est important car c’est un très bel exemple de leadership ; on sait par exemple que les femmes se portent moins souvent volontaire à des fonctions électives, de peur de négliger leur vie de famille ou leur carrière. Nous devons donc mettre dans la lumière des femmes qui sont capables d’être sur tous les fronts, à commencer par celui de l’entre-aide. »

Accès au leadership des femmes : un projet à long terme pour les Soroptimist

Le Soroptimist International œuvre à l’autonomisation des femmes par l’éducation et soutient leur accès au leadership. La présidence de l’Union Française est renouvelée tous les 2 ans mais ce thème de travail du Soroptimist International se poursuit afin de permettre aux femmes de relever les défis du monde moderne. La présidence de Christine Dagain s’achève le 30 septembre 2014 et une future présidente nationale prendra le relais en octobre pour continuer à travailler, avec les forces vives que sont les clubs, à l’amélioration de la vie des femmes et des filles.