© Soroptimist International Union Française
 
Lettre d'information N°7  


29 .000 euros : ce chiffre représente le montant total des bourses d’étude accordées par l’Union Française du Soroptimist International aux candidates dont les dossiers ont été déposés auprès des clubs pour l’année universitaire 2013-2014.

L’attribution de bourses est une action majeure du Soroptimist dont la mission est d’améliorer la vie des femmes et des filles et de favoriser leur promotion et leur réussite.

Cette action s’inscrit, en particulier, dans le projet à long terme « l’autonomisation de la femme par l’éducation et le leadership », mis en place par le Soroptimist International en 2011 pour les 10 prochaines années.

C’est donc 11 boursières que l’Union Française va soutenir et accompagner en 2013- 2014.       11 jeunes filles ou jeunes femmes dont les profils sont variés et les cursus divers. Agées de 18 à 41 ans elles sont engagées, pour la plupart, dans des études universitaires supérieures : BTS, licence, master, doctorat

Les bourses vont aider, par exemple, des jeunes filles poursuivant leurs études en master : master de biologie des écosystèmes tropicaux, master de science de l’éducation, master de commerce international.

Elles vont soutenir une jeune danseuse inscrite dans une école professionnelle de danse, une jeune mère qui entreprend un BTS assistant de gestion par correspondance, une jeune femme qui se réoriente vers des études d’infirmière, une jeune fille admise au très sélectif concours de l’Institut national du patrimoine.

Le financement d’un module de « soins esthétiques et image de soi en onco-hématologie » constituera un complément de formation pour une aide soignante.

Une bourse valorise et encourage le parcours d’excellence d’une candidate en matière de recherche scientifique (imagerie tomographique et thérapie par rayonnements) au titre de l’accès des femmes au leadership.

Des précisions sur l’octroi de ces bourses par l’Union Française sont à votre disposition sur notre site www.soroptimist.fr.

Mais les bourses ne sont pas uniquement distribuées par l’Union Française du Soroptimist, les clubs Soroptimist eux-mêmes, à partir d’une récolte de fonds, créent « des fonds de bourse » destinés à favoriser l’éducation et le leadership des femmes et des filles.

Ainsi, à l’occasion de la Journée internationale de la femme, le club de Foix a remis 3 bourses: l’une d’elles permet à une jeune fille d’achever un diplôme de conductrice de bus et les 2 autres sont attribuées à 2 lycéennes s’orientant vers des études scientifiques et des carrières peu féminisées.

En soutenant l’égalité filles/garçons, ces bourses contribuent à promouvoir « l’autonomisation de la femme et l’égalité entre les sexes », un des objectifs de l’ONU sur lequel s’aligne le Soroptimist.

On peut citer aussi le club de Marseille qui, dans le cadre de cette Journée du 8 mars dédiée aux femmes, a remis une bourse « Germaine Poinso-Chapuis », du nom de l’illustre fondatrice du club, à 2 étudiantes ayant entrepris de se former au métier d’avocat.

Grâce aux bourses attribuées par l’Union Française et les clubs, des jeunes filles et des femmes peuvent poursuivre des études, avec un appui financier mais aussi moral et social.

Le Soroptimist, femmes au service des femmes, répond ainsi à l’un de ses objectifs : œuvrer pour que les femmes apprennent et/ou développent des compétences et prennent confiance en elles pour le plein épanouissement de leur potentiel.