soroptimist International  union française

Annecy : un livre édité sur Suzanne Noël, figure du droit des femmes

04 juin 2021

Actualités > Lutte contre les violences > Annecy : un livre édité sur Suzanne Noël, figure du droit des femmes
Annecy : un livre édité sur Suzanne Noël, figure du droit des femmes

Article paru dans le Dauphiné Libéré le 26 mai 2021

Le club service Soroptimist d’Annecy édite un ouvrage en faveur des femmes et filles qui subissent des violences. Il a pour thème la célèbre chirurgienne qui, entre autres, opérait les gueules cassées lors de la Première Guerre mondiale.

Une souscription est lancée.

Le chirurgien Suzanne Noël opérait les gueules cassées durant la Première Guerre mondiale. Elle est aussi connue pour avoir créé, en 1924, la section française du club service Soroptimist International, mouvement interprofessionnel féminin créé aux États-Unis en 1921. Photo DR

« Suzanne Noël était un personnage extraordinaire » s’enthousiasme Évelyne Garlaschelli, membre du club Soroptimist d’Annecy.

Pour le centenaire de la Grande Guerre, le club avait collecté près de 50 000 euros pour créer et ériger une statue à la mémoire de cette grande dame de la chirurgie, morte en 1954. Elle était célèbre pour avoir réparé les soldats défigurés par les bombes dans les tranchées et pour avoir posé les bases de la chirurgie esthétique pour les femmes. Cette discipline de la médecine incarne un rôle social majeur qu’elle a révélé à travers son bistouri.

La statue trône depuis deux ans sur le site de l’ancien hôpital. À l’occasion du 70e  anniversaire du club service d’Annecy, ses membres ont décidé de mieux faire connaître au public cette figure de la médecine, également créatrice de la section française du club Soroptimist international en 1924. « Cette scientifique parcourait le monde afin de dispenser son savoir, alors qu’à l’époque la médecine était plutôt réservée aux hommes. Elle qui avait dû surmonter le deuil d’une enfant de 11 ans et de deux maris, elle qui défendait les droits des femmes, était un exemple de résilience et d’énergie. Un livre était le moins que l’on puisse lui offrir » commente Évelyne Garlaschelli. Elle ajoute : « Suzanne Noël a montré que l’éducation, l’indépendance intellectuelle et économique des femmes, l’égalité des droits et l’accès au droit de vote, sont facteurs de paix et de progrès social. » « Une visionnaire », résume-t-elle.

La chirurgienne avait écrit près de 300 lettres à sa mère

Pour éditer cet ouvrage, le club service annécien qui compte une trentaine de membres, lance donc une souscription.

Intitulé “Suzanne et nous – être au féminin”, il est en cours de réalisation. Il est concocté sous les regards croisés de Kymia, artiste sculpteur et créatrice de la statue de Suzanne Noël et de femmes scientifiques. Les auteurs, toutes bénévoles, sont Marianne Prévot, docteure en chirurgie esthétique et plastique, Marie-Claire Vallet, professeure. Elles ont œuvré avec le concours de l’Annécienne Georgette Chevallier, membre soroptimist et professeure honoraire de français. Des descendants de Suzanne Noël sont venus à Annecy et se sont associés au projet d’écriture. 

La chirurgienne avait écrit près de 300 lettres à sa mère entre les années 1920 et son décès. Or, elle les avait déposées dans la bibliothèque Marguerite-Durand à Paris, dédiée aux droits des femmes. Les textes de ce livre en seront inspirés.

Sa sortie est prévue pour l’anniversaire du club service, en octobre. Il sera tiré à mille exemplaires et les sommes collectées à l’occasion des ventes seront consacrées aux femmes et filles victimes de violences. Sa publication sera d’ailleurs jumelée à une opération nationale des Soroptimist intitulée “Orange est la Ville”, en novembre, qui vise à sensibiliser la population sur les violences à l’égard des femmes. Le club mènera 16 jours d’activisme, notamment en lien avec le Barreau d’Annecy.

Par ailleurs, il conduit de nombreuses actions en faveur de l’environnement. Dans ce cadre, il va végétaliser la zone où la statue a été érigée. Il participera également à un projet mémoriel autour de Verdun. Autant d’actions qui illustrent l’attachement du club à la mémoire mais aussi à une femme exceptionnelle qui a marqué son siècle et dont le talent et la générosité résonnent aujourd’hui

Cookies

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site, générer des statistiques de visites et assurer la sécurité du site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies.