soroptimist International  union française

29 avril 1945 : jour où les françaises ont voté pour la 1ère fois !

29 avril 2021

Actualités > Autonomisation > 29 avril 1945 : jour où les françaises ont voté pour la 1ère fois !
29 avril 1945 : jour où les françaises ont voté pour la 1ère fois !

Reprise du Post de François Denoncin sur sa page FB

DROIT DE VOTE DES FEMMES / 76e ANNIVERSAIRE / Le 29 avril 1945 : En France, les femmes peuvent enfin voter pour la 1ère fois, après des décennies de haute lutte.

Parmi ses nombreux engagements et combats féministes et sociaux menés tout au long de sa vie, le Dr SUZANNE NOËL (1878-1954) fut « suffragiste », militante pour le suffrage et le Droit de vote des femmes. Cette illustration-parution de 1932 nous montre Jane NEMO & Suzanne NOËL en ferventes « suffragettes ».

En 1923, Suzanne NOËL appelle les femmes qui travaillent à faire la grève de l’impôt puisque l’état ne leur reconnaît aucun droit.

Déjà en 1880, Hubertine AUCLERT avait appelé à cette grève. En 1924, Suzanne NOËL porte sur son chapeau la revendication «je veux voter ». « Il faut penser qu’en 1924 les femmes n’avaient encore aucun droit politique, aucune liberté personnelle, et celles qui poussaient à toutes ces libérations étaient l’objet de la risée générale et appelées « suffragettes ». J’étais une des plus visées, portant sur mon chapeau un ruban sur lequel était imprimé en lettres dorées : « Je veux voter » ».

En 1944, le Gouvernement provisoire donne le droit de vote et d’éligibilité aux femmes, dans les mêmes conditions que les hommes. Les femmes votent pour la première fois aux élections municipales du 29 avril 1945, puis aux élections législatives (constituantes) et au référendum du 21 octobre 1945.

Suzanne NOËL, en sa qualité de présidente et fondatrice du Soroptimist-Club (*), est consultée sur le référendum du 21 octobre 1945 (Article in Point de vue, n°31, 18 octobre 1945, « Les Américaines savent voter et les Françaises apprennent »). (*) « … qui regroupe par profession les femmes jugées les plus représentatives et les plus qualifiées », « un groupement des femmes les plus importantes, les plus connues dans leur travail ».

A NOTER : Sur cette photo de 1932 à gauche, JANE NEMO (1874-ap.1961) qui deviendra membre du Soroptimist International-Club de Paris (Cf. Annuaire 1955 de « L’Union Nationale des Soroptimist-Clubs de France, Union Féminine Interprofessionnelle », Cf. B.M.D.) et en fut sa doyenne à 87 ans en 1961.

Présidente de “la Démocratie Féminine”, elle fut collaboratrice du Journal “La Française” (dont elle porte ici – 1932 – le bandeau sur son chapeau) et : « Officier d’Académie, Officier de l’Instruction Publique et des Beaux-Arts. A collaboré en Roumanie à “l’Indépendance Roumaine”, à “la Roumanie aux Annales”. En France, au “Matin”, à “la Vie Féminine”, à la “Française. Chansonnière”. Auteur de sketchs et monologues. Conférencière à l’Union Française pour le suffrage des femmes, à la Tribune Libre des Femmes, à la Bibliothèque Féministe et Féminine. Directrice du Salon Littéraire de la Bibliothèque Féministe et Féminine. Membre des Bibliothèques Municipales de la Ville de Paris ». (Source : Ville de Paris / Bibliothèque Marguerite Durand ; in L’Effort Féminin, 1928). En 1961, elle prit l’avion pour New York et fut reçue à l’O.N.U. par Mrs Eleanor Roosevelt, puis fut reçue dans les grandes universités américaines et les Soroptimist-Club (Bull. 07/1961 Le Soroptimist Français, B.M.D.). #droitsdesfemmes#droitdevotedesfemmes

#suffragiste#suffragette#féminisme

#SuzanneNoël#suzannenoel#DocteurSuzanneNoël#JaneNemo

#soroptimistinternational#Soroptimist

Autres références : ( liste non exhaustive )

Article dans Le Point

Article dans l’Express

Page sur le site Hérodote.net

Cookies

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site, générer des statistiques de visites et assurer la sécurité du site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l’utilisation des cookies.