Accueil > Education des femmes et des filles

Education des femmes et des filles

 

Tous les décideurs reconnaissent que l’éducation est fondamentale et indispensable à la résolution de la plupart des problèmes du monde actuel, même si nul ne peut miser sur l’usage que feront les individus de l’enseignement qu’ils reçoivent.

 

C’est pourquoi, « Les Soroptimist ont choisi d’investir dans l’éducation ».  Chaque année, elles célèbrent également deux Journées internationales phares :

- 11 octobre : Journée de la fille (accès à l’éducation)

- 8 septembre : Journée de l’alphabétisation

 

 

En 2016, 24 millions d’enfants n’iront jamais à l’école primaire : parmi eux, 16 millions sont des filles.

Les freins à la scolarité complète des enfants sont nombreux. Ils sont une conséquence majeure de la pauvreté et une cause de sa transmission entre générations.  En plus de ces freins, dans de nombreux pays, les filles rencontrent des obstacles additionnels : préjugés sexistes, astreinte des fillettes aux tâches domestiques familiales, risques d’agression des adolescentes sur le chemin de l’école, grossesses et mariages précoces... Par ailleurs, la qualité de l’instruction donnée aux filles est souvent inférieure à celle que reçoivent les garçons.

 

D’autre part, il y a 800 millions d’analphabètes adultes dans le monde dont presque 2/3 sont des femmes.

Toutes les personnes, et en particulier les femmes qui ne sont pas ou peu allées à l’école, doivent pouvoir bénéficier de l’enseignement pour adulte, qu’elles soient jeunes ou plus âgées, handicapées, migrantes, ou issues d’une minorité ethnique...

 

L'alphabétisation est un droit et un moteur fondamental du développement humain. Elle ouvre la voie de l’autonomie, de l’acquisition des compétences, de la pleine expression de la culture et de la pleine participation à la société.

 

Divers programmes d’actions sont développés par le SI-Union Française :

- Parrainer ou financer des écoles pour les filles (ou mixtes), compléter leur équipement (bibliothèques de livres, fournitures scolaires, manuels, installations de sanitaires...)

- Contribuer à créer des internats d’excellence pour filles

- Développer des mini bibliothèques dans divers endroits

- Inciter les entreprises à lutter contre l’illettrisme 

 

Pour mieux connaître nos actions dans ce domaine, consultez

 

- La fiche de présentation du programme : 3_Education.pdf

 

- L’article sur les « boîtes à livres » installées par les Soroptimist pour faciliter à des publics ciblés l’accès à la lecture : 

Revue_247_page_16.pdf

 

- L’article sur le Projet « My book, buddy » ou « Mon copain, le livre », qui a permis d’équiper en bibliothèques toutes les classes d’une école primaire à Madagascar :

page_17.pdf

 

- La rubrique sur la lutte contre l'illettrisme : Nos actions > Lutte/Illettrisme